Les Raiers, un métier inscrit au patrimoine mondial

Unesco

 

Le métier du Moyen-Âge de raier, déclaré patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco en 2022

En hiver, le raier abattait les sapins et les pins noirs des Pyrénées, et les descendait jusqu'à la rivière pour construire ensuite des radeaux. Il s'agissait de plates-formes dont les troncs étaient reliés en parallèle, sur lesquelles les raiersdescendaient la rivière Segre ou la Noguera Pallaresa en été. Ces embarcations pouvaient mesurer jusqu'à 50 mètres de long et se rendaient aux points de distribution du bois. C'était une véritable aventure pour ces jeunes hommes qui n'avaient jamais quitté leur foyer. 

Ce métier a été conservé dans les villes des Pyrénées de Lleida, comme La Pobla de Segur, El Pont de Claverol et Coll de Nargó, depuis l'époque médiévale. L'apparition des premiers barrages en 1930 a empêché le transport fluvial, qui a remplacé par le transport routier. Afin de le préserver, La Pobla de Segur et Coll de Nargó célèbrent chaque année, en été, la Fête des Raiers. 

La reconnaissance de ce métier en tant que patrimoine immatériel de l'humanité par l’Unesco met en valeur le travail et l'effort de ces personnes, et la fête qui commémore ce métier.

Pour en savoir plus :

Associació Cultural dels Raiers de la Noguera Pallaresa: https://elsraiers.cat/
Oficina Comarcal de Turisme de l’Alt Urgell: http://www.alturgell.cat/turisme